Concert Classic.com


28 Mai 2009 - Pierre Lenert –

Un « supersoliste » en récital

 

 

Altiste «supersoliste» de l’Orchestre National de l’Opéra de Paris, Pierre Lenert se produit souvent aussi en soliste et en musique de chambre, partie de son activité qu’il considère comme « normale et complémentaire » de celle qu’il exerce à l’Opéra. On retrouve bientôt ce magnifique instrumentiste à l’Amphithéâtre Bastille, aux côtés de Jeff Cohen, dans un original programme russe.

 

Le répertoire de l’alto constitue l’un de pans les plus méconnus de la musique de chambre. « Le répertoire est là pourtant, comme le note P. Lenert, mais on n’entend pas souvent de récital d’alto ; il faut créer l’occasion de faire entendre des partitions trop rarement jouées. » Ce sera le cas avec un concert russe dont le point de départ aura été la Sonate pour alto et piano d’Anton Rubinstein. « J’ai découvert cette œuvre par ma collègue Isabelle Chapuis il y a une quinzaine d’années, se souvient P. Lenert, j’avais très envie de la jouer depuis longtemps. Rubinstein a composé beaucoup de musique de chambre ; on possède de lui une magnifique Sonate pour violon également. Sa Sonate pour alto fait songer à certains moments à Weber ou à Mendelssohn par sa transparence, on peut parfois aussi penser au romantisme d’un Vieuxtemps, mais on a toutefois affaire à une écriture très personnelle. C’est une œuvre qui gagne à être connue», s’enthousiasme un interprète qui la fera découvrir à son public en compagnie de pages de Glinka (le 1er mouvement de la non moins rare Sonate inachevée pour alto et piano de l’auteur d’Une Vie pour le Tsar), de Prokofiev et de Stravinski.

 

Pierre Lenert ne parle pas avec moins de bonheur de son activité au sein de l’Orchestre de l’Opéra. Que de souvenirs depuis qu’il y a fait son entrée… Parmi les moments les plus forts, il cite volontiers un Parsifal dirigé par Armin Jordan, chef que l’altiste évoque avec beaucoup d’émotion. Il n’a pas oublié non plus le « Je le fais pour toi » de Jordan, qui avait accepté de le diriger dans Harold en Italie avec l’Orchestre Colonne…

L’été prochain donnera aussi l’occasion de retrouver P. Lenert en musique de chambre, dans le cadre du Festival « Sérénade » de Surgères (en Charente-Maritime) dont il est le directeur artistique depuis 2005. Du 6 au 8 août, il y partagera l’affiche avec Marina Chiche et Frédéric Lagarde entre autres.

 

Déjà forte de six enregistrements - dont le dernier en date avec Cédric Tiberghien dans un superbe programme Enesco, Françaix et Milhaud (Intégral) -, la discographie de P. Lenert s’enrichira à la rentrée prochaine d’un disque Beethoven intitulé « Notturno » (à paraître chez Intégral) réalisé avec Jeff Cohen, Patrick Gallois et deux collègues «supersolistes» de l’Orchestre de l’Opéra : le violoniste Frédéric Laroque et le violoncelliste Cyril Lacrouts.

 

Alain Cochard

 

Récital Pierre Lenert/ Jeff Cohen

Amphithéâtre Bastille

Opéra Bastille

28 mai 2009 à 20h

 

Concertclassic.com

Photo : DR

Biographies


Télécharger
Bio Fr
Pierre Lenert Biographie Longue
Pierre Lenert - Bio longue - 2017 -.pdf
Document Adobe Acrobat 76.6 KB
Télécharger
Plenert Biographies courtes
Fr
Gb
Pierre Lenert - Bio Courte - 2017 -.pdf
Document Adobe Acrobat 69.0 KB

Photos HD


Télécharger
PLenert
Photo Couleur
16CD0614PL_0198.JPG
Image JPG 2.1 MB
Télécharger
Plenert
Photo Couleur
(c) Caroline Doutre
R16CD0614PL_0656.jpg
Image JPG 3.3 MB
Télécharger
Plenert
Photo Couleur
(c) Caroline Doutre
R16CD0614PL_0894.jpg
Image JPG 2.4 MB